Elections14 - Vresse-sur-Semois menace d'un boycott si le service ne s'améliore pas

29/04/14 à 17:10 - Mise à jour à 17:10

Source: Le Vif

(Belga) Le conseil communal de Vresse-sur-Semois a adopté jeudi une motion menaçant d'un appel au boycott des élections du 25 mai si le service des opérateurs de téléphonie ou d'électricité ne s'améliorait pas sur le territoire de la commune.

Les élus de cette commune de la province de Namur, située aux confins du royaume, en bordure de la France, dénoncent depuis de longues années les carences de certains services. Le village de Pussemange subit ainsi de fréquentes coupures d'électricité, des pannes régulières de téléphone ou de télédistribution, etc. L'école ne peut se connecter à internet et les élèves doivent être transportés dans le village voisin pour accéder à la toile. A Sugny, les pannes d'électricité se multiplient. La commune n'est pas non plus équipée d'un réseau de fibres optiques suffisant, à tel point que trois quarts des citoyens ne peuvent s'abonner à Belgacom TV. Le conseil communal "insiste fortement" auprès de Belgacom et des trois opérateurs gsm ainsi qu'auprès d'Ores afin que la situation s'améliore. Il s'adresse aussi aux différents partis politiques et leur demande de prendre des engagements fermes pour garantir aux citoyens éloignés des grands centres les mêmes services que ceux dont bénéficient les habitants des villes. "A défaut d'engagement ferme des partis politiques démocratiques, le conseil communal proposera un boycott des prochaines élections ou s'opposera à leur organisation", ajoute-t-il. (Belga)

Nos partenaires