Elections14 - Réforme fiscale: le cdH dénonce le "fiasco fiscal" du PS et du MR

22/03/14 à 19:04 - Mise à jour à 19:04

Source: Le Vif

(Belga) Le cdH a dénoncé samedi le "fiasco fiscal" dont témoignent, d'après lui, les propos que se sont échangés le PS et le MR à propos d'une future réforme fiscale. "On a l'impression d'assister en ce début de campagne à un fiasco fiscal. Il y en a qui oublient d'être crédibles et d'autres qui oublient les classes moyennes et les familles", a souligné le secrétaire d'Etat Melchior Wathelet.

Elections14 - Réforme fiscale: le cdH dénonce le "fiasco fiscal" du PS et du MR

Le coeur de la polémique, qui a commencé samedi matin, se trouve dans une proposition du MR: les libéraux souhaitent relever la quotité exemptée d'impôt à 13.000 euros, moyennant un plafond de revenus situé entre 50.000 et 70.000 euros. Cette précision donnée dans la pages du Soir par le président du MR, Charles Michel, a fait réagir le sénateur PS Ahmed Laaouej. Selon ce dernier, elle s'apparente à un "virage complet" du MR qui prouve que les propositions formulées par les libéraux en fin d'année passée ne sont pas payables. Cette attaque a fait bondir le MR, qui a immédiatement dénoncé la "caricature du PS". Selon Melchior Wathelet, le plafonnement mis par le MR sur le relèvement de la quotité exonérée d'impôt fera en sorte que les personnes qui gagnent plus de 70.000 euros seront taxées à plus de 50 pc. "Nous avions dit que ce n'est pas payable et, aujourd'hui, le MR fait marche arrière. C'est un fiasco et, à voir le PS et le MR se taper l'un sur l'autre, on se dit que les deux veulent entourer d'une nébuleuse leurs propositions pour éviter qu'on essaie d'en mesurer les effets", a regretté M. Wathelet. Le secrétaire d'Etat a mis en avant la "révolution fiscale" préconisée par son parti qui, dit-il, est crédible et juste. (Belga)

Nos partenaires