Elections14 - Muyters n'ose pas préciser les projets fiscaux de la N-VA devant les patrons

24/02/14 à 17:40 - Mise à jour à 17:40

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre flamand des Finances, Philippe Muyters, s'est montré très prudent lundi devant les patrons lors d'un débat organisé par la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB). Interrogé par un entrepreneur sur le déplacement des charges pesant sur le travail vers la fiscalité environnementale, il n'a pas voulu se prononcer.

Elections14 - Muyters n'ose pas préciser les projets fiscaux de la N-VA devant les patrons

"Pouvez-vous être plus concret? Comment la N-VA va-t-elle mettre les déplacements de charge fiscale -et donc des augmentations d'impôts- en matière d'environnement et de consommation", lui a demandé le dirigeant d'entreprise. Réponse du nationaliste: "Si maintenant, je dis que pour nous telle ou telle augmentation de taxe est possible, on va nous dire: la N-VA plaide pour l'augmentation de cet impôt. Mais on ne dira pas que cette augmentation ne peut se faire que si, par exemple, on abandonne la tranche d'imposition de 45 pc dans l'impôt des personnes physiques. Je ne vais donc pas être plus précis parce que sinon, ce sera utilisé contre nous", a répondu M. Muyters. Le ministre a dit toutefois sa proximité avec les revendications exprimées par la FEB à l'approche des élections. "Si je lis ces propositions, j'ai l'impression d'être de retour à notre congrès". (Belga)

Nos partenaires