Elections14 - Le PS n'acceptera jamais de gouverner avec des séparatistes, indique Di Rupo

23/03/14 à 16:08 - Mise à jour à 16:08

Source: Le Vif

(Belga) "Un parti séparatiste qui veut faire exploser la Belgique ne pourra jamais gouverner dans l'intérêt du pays tout entier (...) et ça, le PS ne pouvait l'accepter et, à l'avenir, il ne l'acceptera jamais", a lancé dimanche le Premier ministre Elio Di Rupo en conclusion du congrès de lancement de la campagne de son parti.

Elections14 - Le PS n'acceptera jamais de gouverner avec des séparatistes, indique Di Rupo

Suspecte de vouloir dépecer la Belgique et son modèle social, la N-VA a été régulièrement pointée du doigt durant ce congrès, la vice-première ministre Laurette Onkelinx dénonçant au passage le "double jeu" du MR qu'elle a décrit comme l'"associé" francophone du parti séparatiste flamand. "Heureux d'être en famille, un militant parmi les siens", Elio Di Rupo avait délaissé dimanche son costume de Premier ministre pour prendre pied dans la campagne. Vantant une nouvelle fois la "recette belge" faite de rigueur et de relance, qui a marqué l'action de son gouvernement, il a laissé le soin au président Paul Magnette d'énoncer les grandes lignes du programme socialiste. Conscient des difficultés vécues par bon nombre de citoyens, ce dernier les a invités à "transformer la colère en changement". Au nom de la "gauche utile", Elio Di Rupo a appelé à l'unité alors que certaines réformes passent mal dans les rangs syndicaux et que l'opposition écologiste, mais aussi le PTB tentent de relayer la contestation. Le 25 mai, c'est "l'avenir de notre modèle social" qui se jouera, dès lors "aucune voix ne pourra s'égarer", a-t-il insisté. (Belga)

Nos partenaires