Elections14 - Le PP satisfait et déçu

28/05/14 à 16:22 - Mise à jour à 16:22

Source: Le Vif

(Belga) Le président du Parti populaire (PP) Mischaël Modrikamen s'est montré mercredi satisfait des deux sièges décrochés par son parti aux élections de dimanche, sans toutefois cacher sa déception personnelle de n'avoir pas été élu, ni ses suspicions sur le dépouillement des bulletins.

Elections14 - Le PP satisfait et déçu

"On parle d'une percée du PTB, mais elle est comparable pour le PP", a affirmé M. Modrikamen au cours d'une conférence de presse, soulignant notamment les quelque 105.000 voix décrochées par les listes de son parti à la Chambre, pour près de 133.000 voix au PTB-GO. Il déplore l'accès aux médias limité dont son parti a, selon lui, été victime, notamment un "boycott" de RTL-TVi qu'il voit comme des représailles au contentieux touchant sa tête de liste à l'Europe, l'ex-M. Météo de la chaîne privée Luc Trullemans (non élu). Sur un plan personnel, "le système m'a barré l'accès à la Chambre", a estimé M. Modrikamen. Les 32.158 voix de sa liste en Hainaut auraient été suffisantes pour décrocher un siège en l'absence du seuil électoral des 5% que n'a pas franchi sa liste. "C'est interpellant en termes d'égalité" avec des partis plus grands, a-t-il commenté. Il estime que la liste La Droite, emmenée par l'un de ses anciens partisans expulsé du parti, a pu lui prendre des voix, mais que ce fut bien moins le cas de Debout les Belges. "Ce n'est ni le même public ni la même idéologie". Suspicieux sur certains résultats ponctuels, le PP examinera les procès-verbaux des dépouillements, "même si nous ne formulons à ce stade aucune accusation". Outre un financement public, les deux élus donnent à son parti la légitimité des urnes pour être plus présent dans les médias, a estimé M. Modrikamen, avant de se rendre au Sénat où doit le recevoir l'informateur royal Bart De Wever, à l'instar des autres présidents de partis francophones. (Belga)

Nos partenaires