Elections14 - Le MR au complet contre l'Europe "tatillonne", pour l'Europe "libérale"

27/03/14 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Source: Le Vif

(Belga) Le Mouvement Réformateur a officiellement présenté jeudi sa liste européenne emmenée par les députés sortants Louis Michel et Frédérique Ries. Face au désenchantement d'une Europe vue comme "tatillonne", le premier a prôné la nécessité de rapprocher la législation européenne du citoyen, en faisant "vivre" le principe de subsidiarité. La seconde a appelé à un vote qui ferait émerger l'Europe "libérale" avec Guy Verhofstadt à la tête de la Commission.

Elections14 - Le MR au complet contre l'Europe "tatillonne", pour l'Europe "libérale"

"On critique l'Europe libérale mais le problème est justement qu'elle ne l'est pas. Qui se trouvait mercredi autour de Barack Obama ? Des chrétiens-démocrates et des conservateurs comme Van Rompuy, Barroso, des sociaux-démocrates comme Schulz et Lady Ashton mais pas de libéraux", a relevé Frédérique Ries. L'emploi fait figure de grande priorité du MR pour ces élections. "Mais à la différence des autres partis, nous disons comment nous pourrons recréer une véritable croissance productrice de richesses", a commenté Louis Michel qui, en vue du 25 mai, mise sur les euro-obligations (mutualisation des dettes publiques) et la taxe sur les transactions financières "non économiques" pour dégager des marges pour les Etats. "Ceux-ci seront alors contraints d'investir dans les secteurs porteurs comme l'énergie, l'automobile, la communication, ce qui rassurera l'Allemagne, qui craint qu'en l'absence de garanties, les mannes dégagées n'aillent pas aux secteurs productifs", a-t-il dit. (Belga)

Nos partenaires