Elections14 - Le Mouvement populaire flamand veut travailler son image en cette année d'élections

18/01/14 à 16:07 - Mise à jour à 16:07

Source: Le Vif

(Belga) Le Mouvement populaire flamand (Vlaamse Volksbeweging, VVB) entend travailler son image alors que l'année en cours sera cruciale d'un point de vue électoral. Le mouvement nationaliste flamand veut ainsi marquer de son empreinte les différents scrutins du 25 mai prochain, a laissé entendre son nouveau président, Bart De Valck, samedi à Bruges lors de la réception de Nouvel An du Mouvement populaire flamand.

"Le Mouvement populaire flamand fait face à un problème d'image. De nombreuses personnes ne connaissent pas le Mouvement ou l'associent à des quinquagénaires portant la barbe et écrivant des courriers des lecteurs aux journaux pour leur signaler un mauvais usage d'une préposition", a illustré le politologue Carl Devos, orateur invité à la réception. Le président du VVB s'est dit conscient des défis auxquels fait face le Mouvement populaire flamand. "Le VVB s'est créé sa propre place mais nous ne pourrons la conserver que si nous osons nous redéfinir", a-t-il déclaré. "Nous devons convaincre le Flamand d'aller sans complexe, l'esprit tranquille, vers l'indépendance". Le Mouvement populaire flamand organisera le 30 mars prochain à Bruxelles un rassemblement européen réunissant Catalans, Écossais, Basques et Tyroliens du sud. Cette action s'accompagnera d'une campagne intitulée "Oui à la Flandre", en vue des élections de mai. De nombreux membres de la N-VA étaient présents samedi à la réception de Nouvel An du Mouvement populaire flamand, parmi lesquels l'ancien journaliste Siegfried Bracke ou le député fédéral Ben Weyts. (Belga)

Nos partenaires