ELECTIONS14 - La réponse du PS au MR et à la N-VA

12/01/14 à 18:33 - Mise à jour à 18:33

Source: Le Vif

(Belga) Le président du PS Paul Magnette a défendu dimanche le bilan de ses troupes face aux attaques du MR et de la N-VA qui ont, lors de la présentation de leurs voeux, visé le parti socialiste, omnipotent pour le premier, anti-social pour le second.

"J'ai eu les oreilles qui ont sifflé", a dit Paul Magnette dimanche lors des voeux de la fédération bruxelloise du PS. "On a parlé de nous tout le week-end, alors je ne voudrais pas qu'ils soient vexés qu'on ne leur réponde pas", s'est-il amusé face au public, forcément acquis à sa cause. Le président du MR Charles Michel s'en était notamment pris samedi à un PS présent dans toutes les structures publiques, jusqu'à en confisquer l'audiovisuel. "Charles a vu jeudi soir Elio avec des grandes baskets parler pendant 69 minutes. Pauvre Charles, il n'en dort plus. Déjà que Didier Reynders rêvait d'être Premier ministre et qu'il s'est fait doubler, voilà Charles Michel qui rêvait de participer à 69 minutes sans chichi, qui se fait doubler à son tour", a raillé Paul Magnette. Samedi soir, le président de la N-VA Bart De Wever appelait, lui, à choisir le 25 mai le modèle N-VA plutôt que le modèle PS. "Je le rejoins sur deux points. Oui, nous sommes très forts et oui tout ce que veut le PS est totalement l'inverse de ce que veut la N-VA", a dit Paul Magnette. Le programme social de la N-VA revient à augmenter la TVA, supprimer l'index et geler les dépenses publiques, "nous n'en voulons pas", a insisté le président du PS. (Belga)

Nos partenaires