Elections14 - La FGTB flamande amorce un congrès "difficile" avec une polémique sur le vote utile

25/04/14 à 12:39 - Mise à jour à 12:39

Source: Le Vif

(Belga) La FTBG flamande (ABVV) a ouvert vendredi un congrès de deux jours à Blankenberge, qualifié par sa secrétaire générale Caroline Copers de "plus difficile jamais organisé", en raison notamment de la complexité des nouvelles compétences dévolues à la région flamande. Son appel à voter utile aux prochaines élections suscite la polémique.

Quelque 500 militants sont réunis dans la ville côtière ces vendredi et samedi pour débattre et amender un projet de texte définissant les priorités de l'ABVV pour les prochaines années. Les conséquences de la réforme de l'Etat, mais aussi la transition vers une économie durable y occupent une place de choix. L'ABVV s'efforce aussi de moderniser son image. La secrétaire générale Caroline Copers a quelque peu électrisé les débats avec des déclarations sur le vote utile. "Une voix pour le PvdA (PTB, ndlr) n'est pas utile", a-t-elle déclaré, soulignant le "lien privilégié" du syndicat avec les socialistes du sp.a. "J'ai lu le livre de Peter Mertens (le président du PTB/PvdA) et le programme du parti, mais je ne suis pas convaincue. Tout cela est très théorique et je ne vois pas de solutions concrètes. Il est préférable d'apporter une voix utile", a-t-elle déclaré. Sa sortie a fait bondir les membres proches du parti d'extrême-gauche. La déclaration est prématurée et déplacée, a réagi Luk Vandenhoeck, syndicaliste à la chaîne publique VRT et lui-même candidat sur la liste anversoise du PvdA+ à la région. "Les trois partis progressistes sp.a, Groen et PvdA+ sont invités au congrès et ce n'est qu'après que l'ABVV se prononcera sur un soutien éventuel", a-t-il dit. (Belga)

Nos partenaires