Elections14 - Grouwels plaide pour une garantie scolaire après avoir fréquenté une crèche néerlandophone

21/05/14 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Le Vif

(Belga) Les enfants placés dans une crèche néerlandophone à Bruxelles doivent avoir la garantie d'accéder à une école néerlandophone, estime la ministre bruxelloise Brigitte Grouwels (CD&V) sur son blog. "La garantie scolaire ne remplace pas l'accès prioritaire existant pour les enfants de parents néerlandophones, mais elle la complète", explique-t-elle.

A l'heure actuelle, 55% des places dans les écoles néerlandophones à Bruxelles sont réservées aux écoliers dont au moins un des parents a une connaissance suffisante du néerlandais. Cet accès prioritaire doit être maintenu, affirme Brigitte Grouwels. "Mais en complément, il faut selon moi instaurer une garantie scolaire pour les enfants de parents allophones ou allochtones qui ont fréquenté un établissement d'accueil de la petite enfance néerlandophone durant une période suffisamment longue. Dans les crèches néerlandophones, les enfants allophones sont déjà familiarisés avec le néerlandais et disposent dès lors d'un 'sac à dos' sur le plan de l'acquisition de la langue par rapport à des enfants allophones n'ayant pas fréquenté une crèche néerlandophone", raisonne la ministre. L'accès à une école néerlandophone est donc "plus que logique", selon elle. Et le système profitera à tous. "L'enfant pourra fréquenter l'école dans la même langue que celle parlée à la crèche; de son côté, l'école maternelle accueillera donc plus d'enfants ayant de meilleures connaissances du néerlandais; la société, parce qu'investir pendant 3 ans dans l'acquisition des connaissances, ce n'est pas de l'argent perdu", conclut-elle. (Belga)

Nos partenaires