Elections14 - Duel télévisé Magnette-De Wever: le fossé est béant

13/05/14 à 21:15 - Mise à jour à 21:15

Source: Le Vif

(Belga) Le fossé entre le PS et la N-VA est béant. Mardi soir, au cours du "débat national" organisé par RTL-TVi et VTM, les présidents des deux partis ont croisé le fer et mis en lumière tout ce qui les séparait. Les petites phrases n'ont pas manqué entre Paul Magnette et Bart De Wever qui pendant une heure ont entretenu un échange parfois tendu et nerveux.

Elections14 - Duel télévisé Magnette-De Wever: le fossé est béant

Les deux hommes ont répété un discours connu démontrant leurs différences sur tous les sujets abordés: emploi, politique fiscale, immigration, sécurité sociale ou institutions. "Sur chaque thème crucial, nous divergeons", a résumé M. De Wever pour qui l'alternative est claire: le 25 mai, les électeurs auront le choix entre deux modèles, celui du PS ou celui de la N-VA. Une affirmation contredite par M. Magnette qui refuse de voir la N-VA se poser en porte-parole de toute la Flandre. Le choix se trouve, selon lui, entre deux modèles de société, transcendant la frontière linguistique. "Ce n'est pas un problème nord-sud". Et de lancer un peu plus tard à son homologue: "Vous n'êtes pas encore l'empereur des Flandres". Le président des nationalistes flamands a eu à coeur de battre en brèche le programme socialiste et le bilan du gouvernement Di Rupo, insistant particulièrement sur le taux élevé de taxation en vigueur en Belgique, une sécurité sociale inefficace ou une politique d'immigration jugée laxiste. Le président des socialistes francophones a fustigé un programme N-VA "terriblement anti-social et contreproductif". Les deux partis pourront-ils s'asseoir à la même table le 26 mai? "Si c'est pour discuter de la fin de la Belgique et de la sécurité sociale, c'est non", a averti M. Magnette. "Avec le PS de ce soir, non", a affirmé M. De Wever. (Belga)

Nos partenaires