Elections14 - De Wever s'adresse aux francophones: le PS n'y voit que duplicité

21/05/14 à 13:53 - Mise à jour à 13:53

Source: Le Vif

(Belga) Le Parti socialiste a rapidement répondu au message vidéo adressé par le président de la N-VA Bart De Wever aux francophones, disant n'y voir que de la duplicité.

Elections14 - De Wever s'adresse aux francophones: le PS n'y voit que duplicité

"Vulpem pilum mutare, non mores" (Le renard change d'apparence mais pas de moeurs), a répondu le PS dans un communiqué, utilisant une de ces citations latines dont M. De Wever est friand. "Votre duplicité ne trompe personne, M. De Wever", explicite-t-il. L'intervention du président de la N-VA dans une capsule vidéo où il demande la confiance des francophones pour réformer le pays démontre aux yeux du PS que son cynisme "n'a pas de limite". "Après avoir insulté et stigmatisé les Wallons et les Bruxellois pendant des années, après avoir clairement admis dans le débat avec le président du PS, Paul Magnette, qu'il veut la scission de la sécurité sociale et la fin du pays, Bart De Wever demande maintenant la confiance des francophones", résume le Parti socialiste. S'en prenant à son principal rival francophone, le PS rappelle que Bart De Wever a déclaré que les Wallons l'aideraient en votant MR et que, selon une étude de l'UCL et de l'Université d'Anvers, les propositions socio-économiques du MR sont identiques à 66% avec celles de la N-VA. Sur son compte Twitter, le Premier ministre Elio Di Rupo (PS) a pour sa part répondu par un dicton flamand: "Een kat in het nauw maakt rare sprongen", qui pourrait se traduire par "Dans l'embarras, le chat s'agite bizarrement". A quatre jours du scrutin, le PS se définit comme "le seul parti capable de défendre les intérêts de tous les francophones, de garantir la stabilité du pays, de la Sécu et de l'index et de soutenir les travailleurs", une position que ses principaux rivaux francophones lui contestent. (Belga)

Nos partenaires