Elections14 - A Bruxelles, le Syndicat des Locataires part en campagne pour une élection virtuelle

08/04/14 à 16:37 - Mise à jour à 16:37

Source: Le Vif

(Belga) Le Syndicat des Locataires actif dans la Région-capitale s'est lui aussi lancé mardi dans la campagne électorale non en déposant sa liste de manière formelle mais en proposant une liste virtuelle pour faire pression sur la classe politique qui perd, selon lui, de plus en plus la main face à la crise du logement provoquée par la loi du marché. Sa campagne appuyée par des représentants des milieux syndicaux et associatif (FGTB, CSC, MOC, les équipes populaires, Inter Environnement, le Rassemblement pour le Droit à l'Habitat, ...) repose sur l'incitation à voter pour une série de candidats via le site web www.virtuselectorum.be

Elections14 - A Bruxelles, le Syndicat des Locataires part en campagne pour une élection virtuelle

Ces candidats iront par contre bel et bien sur les marchés et les places publiques pour mener une campagne bien réelle. "Notre objectif est de provoquer un électrochoc car nous estimons que le politique perd du terrain dans son propre domaine. Le marché le mange tout cru et nous avons l'impression que personne ne s'en rend vraiment compte", a commenté mardi le président du Syndicat des locataires, José Garcia. Pour cette association, le montant des loyers à Bruxelles est disproportionné par rapport aux capacités contributives des locataires. Plus les personnes ont des petits revenus, plus la part du loyer est considérable. Certains atteignant même 50 à 60% de leur revenu (hors charges), alors que pour les bas revenus il ne devrait guère dépasser les 20%. De plus, 41.000 ménages sont en demande d'un logement social. Selon José Garcia, le Syndicat des Locataires avait dans un premier temps sérieusement envisagé de se présenter au scrutin pour le parlement bruxellois, mais il y a renoncé, jugeant qu'en héritant d'un, deux voire trois sièges, il ne parviendrait pas à changer grand chose au rapport de force actuel. "Nous avons donc préféré leur adresser une sorte de coup de pied au c... mais pas en disant 'tous vendus'" a-t-il encore dit. (Belga)

Nos partenaires