Elections12 Woluwe-Saint-Pierre - Plusieurs faits ont rendu les accords caducs, répond Cerexhe

25/10/12 à 16:20 - Mise à jour à 16:20

Source: Le Vif

(Belga) Il y a bien eu des accords pour reconduire la majorité MR-cdH sortante à Woluwe-Saint-Pierre, mais plusieurs événements au sein de la Liste du Bourgmestre Willem Draps les ont rendus caducs, a affirmé jeudi après-midi le futur bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre, Benoît Cerexhe en réplique aux accusations de parjure proférées à son égard par son prédécesseur.

Elections12 Woluwe-Saint-Pierre - Plusieurs faits ont rendu les accords caducs, répond Cerexhe

Le bourgmestre sortant de Woluwe-Saint-Pierre, Willem Draps (MR), a accusé Benoît Cerexhe de parjure pour ne pas avoir respecté une convention que le cdH a signée devant notaire, pour reconduire la majorité sortante dont les deux hommes faisaient partie. "Il est exact que les partenaires de la majorité sortante avaient pris l'engagement de poursuivre après le scrutin, mais plusieurs faits ont rendu ces accords caducs", a réagi Benoît Cerexhe. Il a notamment cité l'éclatement en trois listes de la Liste du Bourgmestre initiale (ndlr: LB, FDF et Gestion Communale), et une lutte intestine au sein de la Liste du Bourgmestre pour le maïorat, avec en point d'orgue un accord d'Anne-Charlotte d'Ursel de se présenter sur la liste Gestion Communale ensuite remis en cause par l'intéressée. Toujours selon l'actuel ministre cdH du gouvernement bruxellois, d'autres événements ont entaché les relations entre les partenaires, à commencer par les menaces de type fiscal, suivies d'un contrôle, proférées par Willem Draps à l'encontre des éditeurs de la revue "Vivre à Woluwe". Enfin, la Liste du Bourgmestre s'est répandue dans un tract à deux jours des élections sur ses propres intentions de conclure un autre accord de majorité en tirant prétexte d'une intention similaire dans le chef de Woluwe+ (ndlr: cdH), selon M. Cerexhe. Rappelant qu'entre 2006 et 2012, la Liste du Bourgmestre était passée de 12.000 à 7.000 voix et qu'il avait quant à lui fait davantage de voix de préférence que son prédécesseur, Benoît Cerexhe a dit vouloir ramener la sérénité dans la commune au cours de la prochaine législature. (PVO)

Nos partenaires