Elections12: Les 19 communes bruxelloises au devant d'une équation à plusieurs inconnues

04/09/12 à 17:28 - Mise à jour à 17:28

Source: Le Vif

(Belga) Le scrutin communal d'octobre dans la capitale devrait entraîner si pas son lot de surprises, en tout cas une redistribution des cartes dans plusieurs communes de la capitale, notamment à la suite du divorce entre FDF et libéraux du MR.

Parmi les quasi certitudes, le PS devrait encore se retrouver aux commandes dans ses bastions actuels de Saint-Gilles, de Molenbeek, d'Evere, de Saint-Josse, et de Ganshoren, où il occupe une position incontournable lorsque ce n'est pas la majorité absolue. Le combat sera plus rude à Ixelles où en dépit du siège de bourgmestre occupé par le socialiste Willy Decourty, le PS est la deuxième formation (9 sièges) ex-aequo avec Ecolo, derrière le MR (15 sièges). Les Verts ne désespèrent pas de renverser la majorité actuelle et de reprendre le mayorat, aux commandes d'une nouvelle coalition. Ils ont lancé leurs chefs de file locaux, fédéraux et régionaux dans la bataille électorale. La position incontournable du MR pourrait avoir à souffrir du départ d'Olivier De Clippele qui tirera une liste commune avec les FDF. A Forest, rien n'est acquis non plus pour le PS, avec l'annonce du retrait des fonctions décisionnelles de l'actuelle bourgmestre Magda De Galan. Actuellement, le PS occupe 12 sièges, pour 11 au MR dans l'opposition, et 7 à Ecolo qui entend engranger des dividendes de la présence à la première place d'Evelyne Huytebroeck. Le MR semble quant à lui sur le velours à Uccle où il a la majorité absolue des sièges et accueille en Didier Reynders un transfuge liégeois de premier choix. A Koekelberg, ainsi qu'à Etterbeek, où, déjà dans une position confortable, sous la férule de l'omniprésent bourgmestre Vincent De Wolf, le parti a accueilli en son sein deux transfuges des FDF voués d'avance à siéger dans l'opposition. Le MR sera par contre nettement moins à l'aise à Schaerbeek où le refus de l'état-major du parti de suivre la majorité de la section libérale sur la Liste du Bourgmestre Bernard Clerfayt (FDF) est loin d'assurer un succès à la liste du Mouvement Réformateur emmenée par l'échevin Georges Verzin. Suspectant publiquement le MR de vouloir convoler d'avance en justes noces avec le PS pour services rendus dans le contexte des négociations communautaires, le bourgmestre Clerfayt s'est déjà engagé dans un accord de programme de majorité avec Ecolo et le cdH, sous réserve du résultat électoral des uns et des autres. A Anderlecht, le bourgmestre MR Gaëtan Van Goidsenhoven, propulsé sur le devant de la scène communale à la suite du décès brutal de Jacques Simonet en juin 2007, aura fort à faire pour empêcher le PS de reprendre le dessus dans une commune où il fut aux commandes durant de très longues années. Le Mouvement Réformateur ne part pas non plus gagnant d'avance à Woluwe-Saint-Pierre où Willem Draps aura notamment à faire face à une liste cdH tirée par le ministre régional Benoît Cerexhe qui n'a pas fait secret de ses ambitions maïorales. Le cdH entend de son côté conforter sa position à la tête des communes de Jette et de Berchem-Sainte-Agathe, mais aussi jouer les troubles fête à la Ville de Bruxelles, Joëlle Milquet en tête. (JDD)

Nos partenaires