Elections12 : Le vote électronique ne fait pas l'unanimité

16/10/12 à 15:28 - Mise à jour à 15:28

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Paul Furlan, remet en cause le vote électronique lors des élections, malgré un bilan globalement positif. Le système est trop cher et pas toujours fiable, selon le ministre. La Région bruxelloise préfère souligner ses avantages.

Elections12 : Le vote électronique ne fait pas l'unanimité

Aucun problème majeur ne s'est produit dans les bureaux de vote wallons munis d'un système de vote électronique. Pourtant, le ministre des Pouvoirs locaux Paul Furlan plaide pour un retour général au vote papier. "La Belgique est le dernier bastion du vote électronique, en recul partout ailleurs en Europe. Toutes les associations citoyennes confirment que le contrôle démocratique n'est pas assuré, car le système peut être piraté", déclare le ministre qui insiste aussi sur son coût, "quatre à cinq fois plus cher" que le vote papier. En Région bruxelloise, deux communes testaient dimanche un nouveau système de vote électronique. Plusieurs incidents techniques ont émaillé la journée "mais ils ont été rapidement résolus", précise Aude Lavry, porte-parole du ministre-président bruxellois Charles Picqué. "Ce sont des maladies de jeunesse et le bilan reste tout à fait positif." La Région bruxelloise souligne d'ailleurs les avantages du système électronique, comme l'amortissement de son coût sur plusieurs années, la gestion simplifiée des documents de vote et le dépouillement plus rapide. "Mais il faut maintenant évaluer le rapport coût-bénéfices du nouveau système", insiste Paul Furlan. "A priori, les premières analyses démontrent que le système papier est plus performant." L'évaluation devra déterminer la pertinence d'une généralisation du nouveau système lors des prochaines élections. Les résultats seront connus dans plusieurs mois. (NICOLAS MAETERLINCK)

Nos partenaires