Elections12 : Le lien entre Bruxelles et Uccle c'est l'arrogance et l'humiliation dit Lutgen

19/10/12 à 11:06 - Mise à jour à 11:06

Source: Le Vif

(Belga) Pour le président du cdH Benoît Lutgen, le lien entre ce qui s'est passé à Bruxelles et à Uccle c'est "l'arrogance et l'humiliation". Il l'a expliqué dans le quotidien "Le Soir" et sur Bel-RTL vendredi matin.

Elections12 : Le lien entre Bruxelles et Uccle c'est l'arrogance et l'humiliation dit Lutgen

A Bruxelles, le bourgmestre sortant Freddy Thielemans (PS) a préféré le MR alors qu'il y avait eu un accord préalable avec le cdH. "Il y a donc eu trahison. Cela arrive, même si c'est toujours très dommageable. Mais ici, on a ajouté à la trahison l'humiliation et la vexation", dit M. Lutgen faisant allusion aux propos d'Yvan Mayeur (PS). "Ce n'est pas digne d'un responsable politique de verser dans l'humiliation". Les socialistes ont critiqué sèchement le bilan du cdH à la ville de Bruxelles en matière d'emploi alors que Joëlle Milquet était ministre de l'Emploi. Ils ont aussi épinglé une interview accordée à Magrheb TV où il était question d'horaires séparés pour les hommes et les femmes dans les piscines, une version aussitôt contestée par la ministre. Quant à Molenbeek, le président des Humanistes explique que le bourgmestre sortant Philippe Moureaux (PS) a dit au cdH 'On va faire plus ou moins la même chose que ce qu'on fait depuis 20 ans, et vous aurez un, allez, deux échevins'. "Qu'a fait le cdH? il s'est fait respecter! Il n'y a pas de raison qu'on baisse la tête devant des attitudes matamoresques et d'une autre époque. Nous, dans ces cas-là, on claque la porte". (ALN)

Nos partenaires