Elections12 - La progression de femmes élues ralentit

02/12/12 à 12:10 - Mise à jour à 12:10

Source: Le Vif

(Belga) De 2006 à 2012, la proportion de femmes élues a seulement augmenté de 33,3% à 35,9% aux communales et de 37,1% à 38,1% aux provinciales, a indiqué dimanche la ministre de l'Égalité des chances Joëlle Milquet, qui a compilé des chiffres sur l'ensemble du royaume.

Elections12 - La progression de femmes élues ralentit

Cela en fait la plus faible progression depuis 1994, année d'introduction d'un "quota" de femmes sur les listes, fait observer la vice-Première ministre cdH, alors que s'installent les nouveaux conseils communaux en Wallonie et à Bruxelles. Dans certains cas, le nombre d'élues a même diminué, ce qui n'était plus arrivé depuis 1994. A Bruxelles, leur proportion dans les conseils communaux ne dépassera plus les 41,5% (pour 42,2% en 2006). En Wallonie, les élues provinciales sont, elles aussi, à la baisse: 32,7% en 2012 pour 37,8% en 2006. Lors des élections communales et provinciales de 1994, un quota dit "de femmes" avait été introduit, avec la règle des trois quarts maximum de candidats du même sexe sur les listes. En 2000, ce quota était passé à deux tiers maximum. En 2006, la règle de la parité avait été introduite. Aux dernières législatives de 2010, les électeurs avaient voté pour 38,67% de candidates féminines à la Chambre, un taux en augmentation par rapport aux législatives de 2007 (36,67%). Joëlle Milquet défend la règle de l'alternance complète (la tirette), qui ne vaut actuellement que pour les deux premières places, sur l'ensemble d'une liste pour les prochaines élections. La Région de Bruxelles-Capitale a déjà montré l'exemple en se dotant d'une ordonnance sur un tel système pour les listes communales à partir de 2018. (JAV)

Nos partenaires