ELECTIONS12 : La politique locale reste un bastion masculin en Flandre

04/10/12 à 16:47 - Mise à jour à 16:47

Source: Le Vif

(Belga) Selon une étude du Centre de politologie de la KUL, la politique locale reste un bastion masculin en Flandre: seulement 21% des têtes de listes sont des femmes et le nombre de femmes bourgmestres ne devrait pas augmenter de façon significative après les élections du 14 octobre.

Des chercheurs du Centre tirent ces conclusions d'une analyse approfondie de la composition des listes déposées en Flandre. Pour eux, il ne faut pas s'attendre à d'importants changement malgré le décret qui précise que les deux premières places des listes ne peuvent être occupées par des personnes de même sexe. Pour les prochaines élections, 79% des listes sont conduites par des hommes et c'est une femme qui occupe donc la deuxième place pour satisfaire à l'exigence légale. Actuellement, la Flandre compte 31 femmes bourgmestres sur un total 308 communes, soit 10,1%. Partant de la constatation que les têtes de liste on plus de chance de devenir bourgmestres, les chercheurs estiment qu'après les élections on ne devrait pas dépasser les 40 femmes bourgmestres. Lorsqu'on compare la situation par parti, on constate que Groen compte le plus de femmes têtes de liste (28,3%) et ce malgré un forte diminution par rapport à 2006 (41%). Pour tous les autres partis, sauf l'Open Vld, le nombre est en hausse mais reste limité: sp.a 22,3%, CD&V 21,1%, Vlaams Belang 21,4%, Open Vld 19,8% et N-VA 19%. (ALN)

Nos partenaires