Elections12 - Certains discours envers les communautés étrangères ont nui au MR, selon Schepmans

25/10/12 à 18:57 - Mise à jour à 18:57

Source: Le Vif

(Belga) La future bourgmestre de Molenbeek, Françoise Schepmans (MR), estime que son parti doit se poser des questions sur sa communication à l'égard des communautés étrangères. "Certains discours ont pourri les élections", a-t-elle dit à ce sujet sur le plateau de Maghreb TV.

"L'image du MR est fortement dégradée dans les communautés d'origine étrangère. Elle l'est parce qu'il y a aussi des discours tenus par certaines personnes qui nuisent fortement à l'image du Mouvement et qui sont exploités par des partis comme le PS", a-t-elle notamment dit, interrogée sur le faible succès des candidats d'origine étrangère sur les listes MR. Pour elle, les reproches de racisme à l'égard du Mouvement sont non fondés. Elle a toutefois déploré, en des termes à peine voilés, les discours de certains libéraux comme Corinne de Permentier, ou Denis Ducarme au sujet de la Foire des musulmans, à quinze jours des élections. L'alliance entre le MR, Ecolo et le cdH augure par ailleurs une nouvelle manière de gérer la ville, a-t-elle ajouté, disant souhaiter s'inspirer du mode de gestion instauré à Schaerbeek par le FDF (ex-MR) Bernard Clerfayt lié à Ecolo, avec le MR, et bientôt, avec Ecolo et le cdH. "Il a pu rassembler autour de lui, il est proche des gens et des autres acteurs politiques", a-t-elle jugé, précisant que la mise à l'écart du MR dans la "cité des ânes" était davantage lié au désaccord entre le MR et les FDF en tant que partis. (NICOLAS MAETERLINCK)

Nos partenaires