Elections12 Anvers : La "Stadslijst" n'ira pas dans la majorité sans Groen

19/10/12 à 08:43 - Mise à jour à 08:43

Source: Le Vif

(Belga) la "Stadslijst" du bourgmestre sortant d'Anvers, Patrick Janssens, ne participera à une majorité que si Groen s'y joint également, a indiqué jeudi M. Janssens. Si cette alliance n'est pas possible, il reste l'hypothèse d'une coalition N-VA, Open Vld et Groen, voire une équipe minoritaire. La "Stadslijst" s'engage à rendre cette dernière solution "praticable".

M. Janssens justifie son attachement à Groen par le résultat des élections. "Il y a un bloc progressiste qui fait un bon résultat et détient une majorité à l'intérieur du ring (centre-ville) et un bloc progressiste qui fait un bon score au-delà du ring." La liste -composée du sp.a et du CD&V- demeurera par ailleurs "indivisible", ont assuré des deux chefs de file, M. Janssens et l'échevin sortant Marc Van Peel. Du côté des écologistes flamands, l'on s'est dit étonné d'une telle déclaration. "C'est étrange que le cartel sp.a/CD&V ne nous ait pas informés au préalable. Mais s'ils veulent parler avec nous de contenu, nous sommes ouverts", a déclaré Meyrem Almaci. Les Verts ont rappelé les revendications qu'ils ont portées pendant la campagne et transmises au futur bourgmestre, Bart De Wever: l'abandon du tracé BAM (bouclage du ring d'Anvers qui prévoit la construction d'un tunnel, un dossier qui a déjà donné lieu à une âpre querelle politique), des moyens supplémentaires pour le CPAS et une approche positive de la diversité à Anvers. Ils ont également fait remarquer que, dans le premier cas de figure évoqué par M. Janssens, ils n'étaient pas arithmétiquement nécessaires pour former une majorité et qu'ils se trouvaient donc dans une mauvaise position s'ils voulaient peser dans la prise de décision. Mme Almaci a demandé à la "Stadslijst" de prendre contact avec Groen pour lui expliquer sa position et discuter de points relatifs au contenu des programmes. (NICOLAS MAETERLINCK)

Nos partenaires