Elections de mai 2014 - "Les pouvoirs publics doivent agir dans le développement des circuits courts"

22/11/13 à 14:48 - Mise à jour à 14:48

Source: Le Vif

(Belga) Emily Hoyos et Olivier Deleuze, les co-présidents d'Ecolo, ont présenté ce vendredi leurs propositions visant à encourager le développement des circuits courts en Wallonie et à Bruxelles. A la veille des élections législatives fédérales belges et régionales de mai 2014, Ecolo plaide pour la mise en oeuvre d'une "Alliance Emploi-environnement Circuit Court".

Elections de mai 2014 - "Les pouvoirs publics doivent agir dans le développement des circuits courts"

Son ambition est de développer une véritable filière "Circuit court" dans le secteur agro-alimentaire, en Wallonie et à Bruxelles. "Le principe de cette alliance repose sur une mobilisation des pouvoirs publics avec les acteurs du secteur agro-alimentaire et les consommateurs finaux autour d'un même objectif: faire de l'amélioration de la qualité de l'alimentation et la relocalisation d'une production agricole durable une source d'opportunités économiques et de création d'emplois", explique Emily Hoyos. A cet égard, Ecolo considère que les pouvoirs publics doivent davantage s'impliquer dans le développement de cette filière. Les Verts proposent notamment que les autorités régionales apportent une aide financière et technique pour soutenir la transition des producteurs vers cette alliance circuit court. "Cette alliance pourra également être l'occasion de mettre en valeur et de développer plus largement par des aides à l'installation et des primes incitatives une série de projets émergents en matière d'agriculture urbaine", estiment encore les Verts. Ecolo plaide par ailleurs pour que la grande distribution soit associée à cette démarche, "à travers des accords volontaires qui devront permettre d'atteindre un pourcentage de plus en plus élevé de produits locaux dans les grands magasins". (Belga)

Nos partenaires