Elections 2014 - "Un choix entre le modèle du PS et le modèle de la N-VA"

11/01/14 à 22:20 - Mise à jour à 22:20

Source: Le Vif

(Belga) La N-VA souhaite engager, après les élections, des réformes socio-économiques radicales et organiser l'Etat de façon à ce que le PS ne puissent pas réduire à néant ces réformes, a indiqué samedi le président de la N-VA Bart De Wever dans son discours prononcé à l'occasion de la réception de Nouvel An de son parti au Flanders Expo à Gand.

Elections 2014 - "Un choix entre le modèle du PS et le modèle de la N-VA"

Bart De Wever a estimé que lors des élections du 25 mai, les Flamands pourront choisir entre le "modèle du PS" ou le "modèle de la N-VA". Le système social de notre pays ne demeurera financièrement gérable que si une nouvelle politique est mise en place, selon lui. "La N-VA n'est pas asociale, mais bien la politique fédérale à laquelle participe le PS depuis un quart de siècle", a-t-il ajouté, pointant du doigt la dette élevée de l'Etat, les pensions trop faibles, le nombre record de faillites, la hausse du chômage, etc. "Le pouvoir d'achat de tout un chacun est sous pression. Nous payons de plus en plus d'impôts, mais n'obtenons pas des services publics efficaces de la part des autorités. Nous payons énormément de charges sociales, mais notre sécurité sociale n'est pas sociale et ne le sera certainement pas plus. La politique que le PS mène est la plus asociale que vous puissiez mener", a insisté M. De Wever. D'après lui, la N-VA souhaite mener une "politique sociale" mais pas "une politique socialiste". La N-VA a pour objectif d'instaurer des réformes et une nouvelles structure étatique pour protéger ces réformes. "Parce que nous pouvons prendre des décisions difficiles afin de recréer de l'espace pour la croissance économique. Mais que se passera-t-il si après cinq ans, le PS réapparaît et revoit toutes les mesures? On reviendra alors à la case départ. Et tout recommencera comme avant. Sans confédéralisme, les mesures socio-économiques que nous prendrons seront toujours soumises à la condition que le PS ne revienne pas au pouvoir. C'est pour ça que nous devons nous engager vers le confédéralisme." (Belga)

Nos partenaires