ELECTIONS 2014 - La N-VA veut "faire tomber le PS de son piédestal"

02/09/13 à 14:50 - Mise à jour à 14:50

Source: Le Vif

(Belga) La N-VA veut "faire tomber le PS de son piédestal, parce qu'ils manoeuvrent trop facilement dans les négociations", a indiqué lundi son président Bart De Wever dans une intervention en marge d'une réunion du Bureau de parti au cours de laquelle il a assuré que "le confédéralisme est la seule chose qui puisse remettre de l'ordre dans les affaires". Or, le PS ne veut "absolument pas" du confédéralisme.

ELECTIONS 2014 - La N-VA veut "faire tomber le PS de son piédestal"

Un gouvernement socio-économique devra y pourvoir "dès le premier jour" (suivant les élections de mai 2014) avec tous les partenaires qui "acceptent le confédéralisme comme principe", a dit Bart De Wever, rappelant que les statuts du CD&V et, jusqu'à nouvel ordre, de l'Open Vld, allaient en ce sens. Selon lui, le "problème" se situera dans le camp francophone: "seront-ils disposés à quitter enfin le joug du PS? ", s'interroge Bart De Wever, qui a exprimé sa volonté d'empêcher coûte que coûte un gouvernement Di Rupo II. Pour le vice-ministre-président du gouvernement flamand, Geert Bourgeois, convaincre les francophones ne sera pas simple. "Tout est difficile en politique. Mais vous venez avec une stratégie, avec des choix et des propositions que vous soumettez à l'électeur. Et puis, il faut voir ce que cela donne. En cours de route, des alliés objectifs peuvent voir le jour." (Belga)

Nos partenaires