Elections 14 - Le CD&V ouvert à une collaboration avec d'autres partis à Bruxelles

10/11/13 à 19:30 - Mise à jour à 19:30

Source: Le Vif

(Belga) Le CD&V entend se présenter à Bruxelles aux élections de l'an prochain en s'appuyant avant tout sur son propre programme, mais il reste ouvert à une collaboration avec d'autres formations, a affirmé dimanche la tête de liste des sociaux-chrétiens flamands pour la Chambre dans la capitale, Benjamin Dalle, au cours de l'émission "De zevende dag" (Een-VRT). Il a toutefois estimé que pour constituer une liste unique, il fallait être au minimum trois ou quatre.

Actuellement chef de cabinet du secrétaire d'Etat CD&V aux Réformes institutionnelles, Servais Verherstraeten, et âgé de 31 ans, Benjamin Dalle a été désigné samedi pour emmener la liste CD&V pour la Chambre à Bruxelles. La scission de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde a transformé l'obtention d'un siège pour la Chambre, dans la capitale, en véritable défi pour les partis flamands. Benjamin Dalle n'entend pas se résigner à l'"évidence" selon laquelle la population d'origine étrangère dans la capitale voterait par définition pour des francophones. Malgré le fait que son parti se présentera avec sa liste et un programme propre, cela n'exclut pas, selon lui, une collaboration entre plusieurs partis flamands. Samedi, le sénateur N-VA Karl Vanlouwe a redit que son parti était ouvert à la constitution d'une liste unique à Bruxelles. Il est sûr que ce sera sans les Verts. Groen se présentera sur une liste commune avec Ecolo. Côté libéral flamand, le chef de file de l'Open VLD à Bruxelles, Guy Vanhengel a déjà fait part il y a de nombreux mois de son hostilité à la constitution d'une liste flamande unique qui ne garantirait même pas, selon lui, l'obtention d'un siège, sans compter qu'il serait très difficile de déterminer de quel groupe l'élu, s'il l'était, dépendrait. (Belga)

Nos partenaires