Egypte: un groupe jihadiste revendique l'attentat contre le ministre de l'Intérieur

08/09/13 à 20:14 - Mise à jour à 20:14

Source: Le Vif

(Belga) Un groupe jihadiste basé dans le Sinaï a revendiqué dimanche l'attentat à la bombe auquel le ministre égyptien de l'Intérieur a échappé jeudi au Caire, selon un communiqué publié sur les forums jihadistes.

"Dieu a permis à nos frères d'Ansar Beit al-Maqdess de détruire le dispositif de sécurité du meurtrier Mohamed Ibrahim à travers une opération martyre", a affirmé le groupe jihadiste dans un communiqué en ligne. Une voiture piégée avait explosé au passage du convoi du ministre à proximité de son domicile au Caire, tuant une personne. Le ministre Ibrahim qui circulait dans une voiture blindée est sortie indemne. Dans le communiqué, Ansar Beit al-Maqdess, un groupe qui dit s'inspirer d'Al-Qaïda et a revendiqué des attaques contre Israël, s'est excusé de "ne pas avoir tué le tyran", menaçant d'une nouvelle attaque contre lui et le chef de l'armée, le général Abdel Fatah al-Sissi. Le groupe jihadiste reproche aux deux hommes d'être responsables de la mort de centaines de partisans du président islamiste Mohamed Morsi lors de manifestations ayant suivi sa destitution par l'armée le 3 juillet. "Nous jurons devant Dieu de nous venger contre ceux qui ont tué des musulmans et attaqué leur honneur, les principaux étant Sissi et Mohamed Ibrahim", précise le communiqué. "Nous appelons tous les musulmans en Egypte à se tenir à l'écart des installations militaires et des bâtiments du ministère de l'Intérieur pour préserver leurs vies", prévient le groupe jihadiste. (Belga)

Nos partenaires