Egypte: tirs de gaz lacrymogène devant le palais présidentiel

04/12/12 à 18:25 - Mise à jour à 18:25

Source: Le Vif

(Belga) La police égyptienne anti-émeutes a fait usage mardi soir de gaz lacrymogène pour disperser des manifestants qui tentaient de s'approcher du palais présidentiel.

Egypte: tirs de gaz lacrymogène devant le palais présidentiel

Les opposants au président islamiste Mohamed Morsi ont coupé des barbelés installés à quelques centaines de mètres du palais pour avancer, avant que la police protégeant le bâtiment ne tire des gaz lacrymogènes. La police a ensuite battu en retraite, permettant aux manifestants de s'approcher du palais. Des milliers de personnes continuaient d'affluer vers le palais pour protester contre les nouveaux pouvoirs du président Morsi, que l'opposition qualifie de "dictatoriaux", et contre un projet de Constitution devant être soumis à référendum dans moins de 15 jours. Plusieurs groupes et partis d'opposition avaient appelé les Egyptiens à marcher "pacifiquement" sur le palais, dont les jeunes du 6-Avril, qui avaient contribué à lancer le soulèvement de l'an dernier, et le parti de la Constitution du Nobel de la paix Mohamed ElBaradei. L'Egypte vit une profonde crise politique depuis le décret du 22 novembre, par lequel M. Morsi, premier président islamiste du pays, a considérablement élargi ses pouvoirs. Il a notamment mis ses décisions et la commission chargée de rédiger la future Constitution à l'abri de tout recours en justice. (PVO)

Nos partenaires