Egypte: Manifestations monstres contre le président Morsi, sept morts

01/07/13 à 07:41 - Mise à jour à 07:41

Source: Le Vif

(Belga) Sept personnes ont été tuées dimanche dans des heurts entre partisans et adversaires du président islamiste égyptien Mohamed Morsi. Celui-ci a été hué lors de manifestations monstres organisées dans tout le pays pour réclamer son départ, un an après son investiture.

Egypte: Manifestations monstres contre le président Morsi, sept morts

Les cortèges, d'une ampleur sans précédent depuis la révolte qui fit chuter Hosni Moubarak début 2011, ont défilé en scandant "dégage" et "le peuple veut la chute du régime". L'armée estime à "plusieurs millions" le nombre de manifestants anti-Morsi descendus dans la rue, a déclaré à l'AFP une source militaire. Il s'agit "de la plus grande manifestation de l'histoire de l'Egypte", a ajouté cette source sous couvert de l'anonymat. Cinq personnes ont été tuées au sud du Caire, dans la vallée du Nil: trois à Assiout, une à Beni Souef et une à Fayoum. Au Caire, le QG de la confrérie islamiste, dont est issu M. Morsi, a été attaqué avec des cocktails Molotov et des tirs de chevrotine. Deux hommes ont été tués par balles, et plusieurs dizaines d'autres personnes blessées, selon une source médicale. Des manifestations anti-Morsi ont aussi eu lieu à Alexandrie (nord), deuxième ville du pays, à Menouf et Mahallah, dans le delta du Nil, ainsi qu'à Port-Saïd et Suez, sur le canal du même nom, ou encore dans la ville natale de M. Morsi, Zagazig, au nord-est du Caire. La présidence a réagi en affirmant que "le dialogue était la seule façon de parvenir à une entente" et qu'elle était "ouverte pour lancer un véritable et sérieux dialogue national". (Belga)

Nos partenaires