Egypte: les manifestants pro-Morsi défient à nouveau les autorités

12/08/13 à 14:39 - Mise à jour à 14:39

Source: Le Vif

(Belga) Les partisans du président déchu Mohamed Morsi manifestaient lundi en Egypte, dans une nouvelle démonstration de force après l'expiration d'un ultimatum de la police menaçant à tout moment de disperser les islamistes barricadés depuis plus d'un mois sur deux places du Caire.

Egypte: les manifestants pro-Morsi défient à nouveau les autorités

La communauté internationale, qui a récemment tenté en vain de multiples médiations, redoute une nouvelle effusion de sang dans le pays où des heurts entre pro et anti-Morsi et entre pro-Morsi et forces de l'ordre ont déjà fait plus de 250 morts depuis fin juin. Faisant fi des menaces du nouveau pouvoir installé par l'armée, des centaines de manifestants ont défilé dans le centre du Caire, brandissant des drapeaux égyptiens et des portraits du premier président élu démocratiquement du pays, dont ils exigent le retour au pouvoir. Dimanche soir pourtant, à l'expiration de la trêve observée jusqu'à la fin des festivités du ramadan, la police avait annoncé une opération imminente mais "graduelle" contre leurs sit-in, avec "encerclement et sommations", qui pourrait durer "deux ou trois jours". Les autorités semblent vouloir persuader certains manifestants -barricadés avec femmes et enfants- d'évacuer pacifiquement avant de lancer l'assaut contre les plus déterminés. Le gouvernement intérimaire doit à la fois faire face à la pression populaire qui réclame une dispersion rapide des pro-Morsi et aux appels internationaux à la retenue, a expliqué à l'AFP H.A. Hellyer, chercheur au Brookings Institute. Selon lui, les autorités "vont procéder en douceur" car elles "redoutent une condamnation internationale". (Belga)

Nos partenaires