Egypte: les journalistes appellent à une grève générale

25/11/12 à 16:44 - Mise à jour à 16:44

Source: Le Vif

(Belga) Le syndicat des journalistes égyptiens a appelé dimanche à une grève générale pour protester contre le manque de liberté de la presse dans la Constitution en cours d'élaboration, dans un contexte de crise déclenchée par un décret élargissant les pouvoirs du président.

Les journalistes ont voté pour la grève à l'occasion d'une réunion d'urgence de leur syndicat, mais n'ont pas encore défini de date, ont indiqué des participants. Une commission constituante largement dominée par les islamistes est en train de rédiger la nouvelle loi fondamentale du pays, très critiquée notamment parce que des versions provisoires du texte laissent craindre que les droits fondamentaux ne seront pas protégés. Au début de la réunion, des heurts avaient opposé des partisans et des opposants du président islamiste Mohamed Morsi. Les partisans du président ont affirmé qu'un trop petit nombre de personnes étaient présentes pour que la réunion ait lieu, s'appuyant sur les statuts du syndicat, ce qui a déclenché un débat passionné sur les détails techniques de cette réunion, qui a dégénéré en bagarre. "Le peuple veut la chute de Mohamed Morsi" ont scandé certains journalistes, tandis que le pugilat continuait sur l'estrade, empêchant les animateurs de la réunion de se faire entendre. Le décret émis le 22 novembre par M. Morsi, qui place ses décisions au-dessus de la loi, a déclenché une levée de bouclier dans l'appareil judiciaire et parmi l'opposition, qui a mis de côté ses profondes divisions pour se mobiliser contre cette décision. (VIM)

Nos partenaires