Egypte - Le président Morsi appelle ses concitoyens à rejeter la violence

26/01/13 à 02:03 - Mise à jour à 02:03

Source: Le Vif

(Belga) Le président islamiste Mohamed Morsi a appelé les Egyptiens à "rejeter la violence" après les affrontements entre manifestants proches de l'opposition et forces de l'ordre vendredi qui ont fait sept morts et plus de 450 blessés selon un nouveau bilan officiel. Des sources médicales évoquent le bilan de neuf mort, selon l'agence DPA.

Egypte - Le président Morsi appelle ses concitoyens à rejeter la violence

"J'en appelle à tous les citoyens pour qu'ils adhèrent aux nobles valeurs de la révolution pour exprimer librement et pacifiquement leurs opinions, et à rejeter la violence dans les paroles et dans les actes", a-t-il déclaré dans des messages postés dans la nuit sur ses comptes Twitter et Facebook. Selon le ministère la Santé sept personnes ont été tuées vendredi et 456 ont été blessées. Des bâtiments du gouvernement et de la confrérie des Frères musulmans, dont le président Morsi est issu, ont été attaqués dans tout le pays pendant ces violences. M. Morsi a affirmé que les "criminels" responsables de ces violences seraient "poursuivis et traduits en justice", et a assuré que des policiers figuraient parmi les tués. "Les pouvoirs publics vont faire tout leur possible pour assurer le caractère pacifique des manifestations", a ajouté le chef de l'Etat égyptien. Ces violences ont eu lieu à l'occasion des manifestations pour le deuxième anniversaire du début du soulèvement populaire, le 25 janvier 2011, qui a abouti à la chute de Hosni Moubarak. Ce regain de tension dans la crise opposant le président islamiste Mohamed Morsi, qui se prévaut d'avoir été démocratiquement élu en juin dernier, et l'opposition, qui l'accuse de dérive autoritaire, est aggravé par les lourdes difficultés économiques que traverse le pays. (MAHMOUD kHALED)

Nos partenaires