Egypte: le oui donné gagnant au référendum constitutionnel

16/01/14 à 09:47 - Mise à jour à 09:47

Source: Le Vif

(Belga) Les Égyptiens attendaient jeudi sans suspense les résultats d'un référendum constitutionnel où le oui devrait remporter une majorité écrasante, la participation étant la véritable clé de ce scrutin et de l'avenir du chef de l'armée, homme fort du pays.

Egypte: le oui donné gagnant au référendum constitutionnel

Ce référendum sur la nouvelle Constitution, une révision de la précédente sans changement majeur, s'apparente à un plébiscite pour le très populaire général Abdel Fattah al-Sissi qui a annoncé son intention de se présenter à la présidentielle si "le peuple le réclame". Lorsque le chef de l'armée a annoncé le 3 juillet l'éviction du président islamiste Mohamed Morsi, il a assuré répondre au souhait de millions de manifestants ayant réclamé son départ, mais les pro-Morsi - réprimés dans le sang - l'accusent d'avoir mené un "coup d'Etat". Le quotidien gouvernemental Al-Ahram affirmait jeudi que le oui atteignait "90%", sans toutefois donner le chiffre de la participation. La presse, unanime, saluait ce scrutin qui constitue la première étape de la "transition démocratique" promise par les militaires. "Le peuple a dit oui", titrait un autre journal gouvernemental, Al-Akhbar, tandis que plusieurs titres évoquaient les futures étapes de la "feuille de route" tracée par l'armée qui prévoit des législatives et une présidentielle en 2014. A l'approche de ces échéances, le chef de l'armée, également vice-Premier ministre et ministre de la Défense, n'a d'ailleurs pas caché ses intentions: trois jours avant le référendum, il a promis de se présenter à la magistrature suprême "si le peuple le réclame". (Belga)

Nos partenaires