Egypte: La justice ordonne la libération d'un journaliste d'Al-Jazeera

16/06/14 à 21:15 - Mise à jour à 21:15

Source: Le Vif

(Belga) Le procureur général égyptien a ordonné lundi la libération d'un journaliste d'Al-Jazeera en grève de la faim depuis bientôt cinq mois, selon l'agence de presse officielle Mena et la télévision d'Etat. Abdallah Elshamy a été arrêté en août 2013 alors qu'il couvrait la dispersion sanglante de partisans du président destitué Mohamed Morsi au Caire.

"Le procureur général Hesham Barakat a ordonné la libération de 13 accusés (...) parmi lesquels Abdallah Elshamy, correspondant de la chaîne qatarie Al-Jazeera, pour des raisons de santé", a indiqué Mena. Mais l'agence n'a toutefois pas précisé quand sa libération aurait lieu. M. Elshamy, qui attend son procès, était en grève de la faim depuis le 21 janvier dernier pour protester contre son maintien en détention. Sa famille avait indiqué en mai qu'il avait perdu 40 kilos. L'annonce de sa prochaine libération est intervenue quelques heures après que la justice égyptienne eut fixé au 23 juin prochain la date du verdict dans le procès d'autres journalistes d'Al-Jazeera accusés de soutenir les Frères musulmans, la confrérie de M. Morsi. L'Egypte et le Qatar sont à couteaux tirés depuis la destitution de M. Morsi le 3 juillet dernier. Le Caire reproche à Doha de soutenir les islamistes, en particulier via la chaîne de télévision Al-Jazeera, tandis que Doha dénonce la répression des pro-Morsi, qui a fait 1.400 morts et conduit à 15.000 arrestations selon des ONG. (Belga)

Nos partenaires