Egypte - La 1ère manifestation autorisée dénonce la loi permettant d'interdire les manifestations

27/11/13 à 15:41 - Mise à jour à 15:41

Source: Le Vif

(Belga) Le ministère de l'Intérieur égyptien a annoncé mercredi avoir autorisé la tenue d'une manifestation dénonçant la nouvelle loi encadrant les rassemblements publics qui permet notamment au ministère d'interdire de tels cortèges.

C'est la première fois qu'une telle annonce est faite depuis la promulgation dimanche par le président par intérim de cette loi sur les manifestations qui a suscité une vive polémique dans le pays. Dans un communiqué, le ministère affirme ainsi avoir répondu positivement à la demande de plusieurs militants qui souhaitaient organiser une manifestation sur la place Talaat al-Harb, proche de l'emblématique place Tahrir dans le centre du Caire. Selon la loi, les organisateurs de manifestations doivent adresser une notification détaillant leurs revendications aux autorités trois jours avant la tenue du rassemblement. Mais cette manifestation, à l'appel de plusieurs militants des mouvements pro-démocratie, réclame la libération de 24 militants arrêtés mardi dans la dispersion par la police des premières manifestations tenues sans autorisation depuis la nouvelle loi. Les militants, qui doivent se réunir en fin d'après-midi sur la place Talaat al-Harb entendent également protester contre la loi qui prévoit, en cas de violences de la part des manifestants, une "utilisation graduée de la force", allant des "avertissements verbaux au tir de chevrotine". (Belga)

Nos partenaires