Egypte - L'armée renverse Morsi, la Constitution suspendue, Morsi crie au coup d'Etat

03/07/13 à 23:31 - Mise à jour à 23:31

Source: Le Vif

(Belga) L'armée égyptienne a renversé mercredi soir le président islamiste Mohamed Morsi, le remplaçant par le président du conseil constitutionnel, Adly Mansour, jusqu'à la tenue d'une présidentielle anticipée.

La Constitution est en outre suspendue, a annoncé le chef de l'armée, le général Abdel Fattah al-Sissi, dans une allocution télévisée. Cette annonce a déclenché une explosion de joie des opposants de Morsi qui manifestaient en masse à travers le pays. Des voitures défilaient en klaxonnant à travers la capitale, tandis que la foule massée sur l'emblématique place Tahrir a exhulté au moment du discours télévisé. "Un comité chargé d'examiner les propositions d'amendements constitutionnels sera formé", a poursuivi le général. De même, un gouvernement regroupant "toutes les forces nationales" et "doté des pleins pouvoirs" sera chargé de "gérer la période actuelle", a indiqué le général Sissi. Le représentant de l'opposition, Mohammed ElBaradei, qui s'est exprimé après le général Sissi avec qui il a mené des tractations durant la journée, a estimé que ces mesures "répondent aux aspirations du peuple". Des dizaines de milliers d'Egyptiens réclamaient depuis dimanche le départ au cours de manifestations monstres, d'une ampleur sans précédent depuis la révolte qui avait renversé debut 2011 le président Hosni Moubarak. "Les mesures annoncées par le commandement des forces armées représentent un coup d'Etat complet, rejeté catégoriquement par tous les hommes libres de notre pays", a réagi M. Morsi sur Twitter. (Belga)

Nos partenaires