Egypte: 173 morts en 24H dans les heurts entre pro-Morsi et forces de l'ordre

17/08/13 à 14:33 - Mise à jour à 14:33

Source: Le Vif

(Belga) Au moins 173 personnes ont été tuées dans toute l'Égypte depuis vendredi dans les heurts entre manifestants partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi et forces de l'ordre qui avaient reçu l'autorisation d'ouvrir le feu, a annoncé samedi le gouvernement. Parmi les victimes, figure le fils de Mohamed Badie, guide suprême des Frères musulmans, tué par balles vendredi au Caire.

Détaillant le bilan, Chérif Chawki, porte-parole du bureau du Premier ministre, a indiqué que 95 personnes avaient notamment péri au Caire et 25 autres à Alexandrie (nord), la deuxième ville du pays. Ce bilan, a-t-il précisé, inclut les décès recensés depuis vendredi après-midi et jusqu'à samedi à 10H00 du matin (08H00 GMT). Les heurts qui ont éclaté au cours du "vendredi de la colère", une journée de manifestation décrétée par les Frères musulmans, la confrérie de M. Morsi, ont en outre fait 1.330 blessés, a-t-il ajouté. Par ailleurs, 57 policiers ont été tués depuis trois jours, a-t-il déclaré sans préciser s'ils venaient ou non s'ajouter au 173 morts. Vendredi, à l'issue de la prière de la mi-journée, des cortèges de partisans du président déchu étaient partis de nombreuses mosquées du pays, défiant une nouvelle fois les forces de l'ordre désormais autorisées à ouvrir le feu sur les manifestants hostiles. Ils protestaient contre le "massacre" mercredi de près de 600 personnes, essentiellement dans la dispersion sanglante au Caire de partisans de M. Morsi, destitué et arrêté par l'armée début juillet. Les Frères musulmans ont appelé à de nouvelles manifestations quotidiennes durant une semaine à compter de samedi. (Belga)

Nos partenaires