Ecolo veut un tiers de femmes dans les collèges communaux dès 2018

07/01/14 à 10:49 - Mise à jour à 10:49

Source: Le Vif

(Belga) Ecolo veut imposer un quota d'un tiers de femmes dans les collèges communaux et provinciaux dès les élections de 2018, ont annoncé mardi les députés wallons Stéphane Hazée et Isabelle Meerhaeghe dans un communiqué.

Ecolo veut un tiers de femmes dans les collèges communaux dès 2018

Dans les 262 communes wallonnes, les collèges communaux incluant échevins et présidents de CPAS comptent actuellement en moyenne 28,4% de femmes. Dans près d'une commune sur deux, le collège compte 20% de femmes ou moins, la parité n'étant rencontrée que dans quinze communes, selon les Verts. Ils proposent donc de modifier la législation pour prévoir, à partir du renouvellement de 2018, la présence d'au moins un tiers d'hommes et un tiers de femmes dans le collège de chaque commune, ainsi que dans les collèges provinciaux. L'échéance 2018 laisse selon les députés le temps nécessaire de préparation des acteurs locaux. Ecolo reconnaît que la plupart des partis politiques ont entamé un travail afin d'améliorer la parité, mais estime cette évolution trop lente. M. Hazée et Mme Meerhaeghe rappellent également les récentes avancées que constituent l'alternance sur les deux premières places, puis la parité sur la globalité des places, puis plus récemment, l'alternance sur l'ensemble de la liste (dès 2018). "Le législateur est également intervenu pour la composition des organes exécutifs, mais avec une obligation minimaliste, à savoir la présence d'au moins un homme et au moins une femme dans le collège de chaque commune", font-ils observer. A leurs yeux, c'est à travers les quotas fixés par la législation que les pratiques ont pu évoluer. (Belga)

Nos partenaires