Ecolo pèse sur le réel et a l'intention de peser encore plus après 2014

23/06/13 à 17:29 - Mise à jour à 17:29

Source: Le Vif

(Belga) Ecolo pèse sur le réel et a bien l'intention de peser sur le réel après 2014, a lancé dimanche la co-présidente Emily Hoyos devant quelque 600 militants réunis à l'Université libre de Bruxelles pour adopter le nouveau manifeste du parti.

Ecolo pèse sur le réel et a l'intention de peser encore plus après 2014

L'ambition des Verts est de poursuivre la "modernisation de Bruxelles et de la Wallonie", a-t-elle martelé. L'indépendance énergétique constitue l'un des piliers de cette modernisation. "N'en déplaise à la vieille droite qui nous dit qu'en période de crise, il faut mettre la pédale douce sur l'ambition énergétique", a ajouté Mme Hoyos qui voit dans l'ambition énergétique une "nécessité économique et sociale". A entendre la co-présidente, cette ambition, c'est aussi ce qui émancipe Ecolo "de la gauche du XXe siècle" qui s'est abîmée dans la mondialisation. Et d'appeler à une "transition écologique juste parce qu'elle ne laissera personne sur le chemin". Six mois de travail collectif ont été nécessaires pour remplacer la déclaration de 1985 par un nouveau manifeste. "Le fait de prendre des décisions collectivement fait partie de nos projets. Maintenant, nous avons un texte qui définit le monde plus juste que nous voulons", a expliqué l'autre co-président, Olivier Deleuze, en marge de l'assemblée générale. L'adoption de ce nouveau texte se justifiait à ses yeux par un monde et un parti qui ont changé. "Ecolo aussi a changé. Il y a eu les expériences de participation (au pouvoir). Nous avions déjà les pieds sur terre; nous les avons encore plus", a-t-il souligné. (Belga)

Nos partenaires