Échec du cinquième tour de la présidentielle italienne

20/04/13 à 13:46 - Mise à jour à 13:46

Source: Le Vif

(Belga) Le cinquième tour de l'élection présidentielle italienne s'est achevé samedi en milieu de journée sans qu'aucun candidat n'ait été élu, comme attendu dès le début du scrutin en raison des consignes de vote des principaux partis.

Échec du cinquième tour de la présidentielle italienne

Le gros des bulletins, 462 pour 1007 électeurs, étaient blancs ou nuls. Le principal candidat en lice, l'expert de droit constitutionnel Stefano Rodotà proposé par le Mouvement cinq étoiles (M5S) n'a recueilli que 210 voix, loin des 504 nécessaires à l'élection. Face à cette impasse, les principaux partis italiens, le Parti démocrate (PD) de Pier Luigi Bersani et le Peuple de la liberté (PDL) de Silvio Berlusconi, ont exercé une pression sur le chef d'État sortant, Giorgio Napolitano, pour qu'il accepte un second mandat. M. Napolitano, qui aura 88 ans en juin, est une personnalité très respectée dans le pays mais il a dit à de nombreuses reprises qu'il ne comptait pas rempiler en raison de son âge. Selon plusieurs sources, il devrait trancher dans les prochaines heures et faire connaître sa décision. (Belga)

Nos partenaires