Echauffourées lors d'une manifestation pour l'emploi en Bretagne

02/11/13 à 17:05 - Mise à jour à 17:05

Source: Le Vif

(Belga) Des échauffourées ont éclaté samedi à Quimper, dans l'ouest de la France, lors d'une manifestation pour l'emploi et contre une nouvelle taxe rassemblant des milliers de personnes, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Echauffourées lors d'une manifestation pour l'emploi en Bretagne

Les heurts ont débuté dès le début du rassemblement, peu après 15H00 (14H00 GMT), les forces de l'ordre étant la cible de jets de pierres et de pavés, et répondant avec un canon à eau et des lacrymogènes. Des manifestants coiffés de bonnets rouges, symbole de la lutte anti-fiscale du 17e siècle, ont tenté d'escalader les grilles de la préfecture et ont mis le feu à des palettes. Des jets de pots de fleurs et de barres de fer ont également été observés. Les autorités avaient prévu d'importants déploiements de policiers et de gendarmes en invoquant des risques de heurts entre groupuscules d'extrême droite et d'extrême gauche. Vendredi, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, avait mis en garde contre toute "spirale de la violence" en Bretagne, après qu'une précédente manifestation la semaine dernière eut dégénéré, faisant un blessé grave. Les protestataires réclamaient le retrait d'une taxe écologique pour les poids lourds, vivement contestée. Depuis, le gouvernement socialiste a annoncé la suspension de cette "écotaxe", qui devait entrer en vigueur le 1er janvier, et plusieurs syndicats s'étaient désolidarisés de l'appel à la manifestation de samedi qui, selon ses organisateurs, a rassemblé 30.000 personnes. Depuis plusieurs mois, le climat social s'est fortement dégradé en Bretagne, frappée de plein fouet par la crise de l'agroalimentaire, sur fonds de plans sociaux à répétition dans la région. (Belga)

Nos partenaires