Ebola - Médecins sans frontières déplore la lenteur de la réaction internationale

08/08/14 à 16:58 - Mise à jour à 16:58

Source: Le Vif

(Belga) L'ONG Médecins sans frontières (MSF) estime que la communauté internationale a réagi beaucoup trop lentement à l'épidémie de fièvre Ebola. "En ce moment, 66 secouristes internationaux et 610 autres originaires des pays impliqués sont mobilisés en Guinée, Sierra Leone et Liberia pour affronter la crise. Nous sommes à notre capacité maximale", rapporte Bart Janssens, le directeur opérationnel de l'organisation, interrogé vendredi par Belga.

Ebola - Médecins sans frontières déplore la lenteur de la réaction internationale

La propagation du virus Ebola en Afrique de l'Ouest a déjà tué 932 personnes. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) parle depuis vendredi d'une "urgence de santé publique de portée mondiale". "Cela montre à quel point l'OMS prend la situation actuelle au sérieux, mais les déclarations ne sauvent pas de vies", rappelle Bart Janssens. "Ces paroles doivent à présent être immédiatement traduites en actes." "Depuis des semaines, MSF clame qu'une réaction médicale et épidémiologique majeure est nécessaire pour sauver des vies et arrêter l'épidémie. Des vies seront perdues à cause de la lenteur de la réaction", déplore le directeur. "Les États doivent envoyer leurs spécialistes en maladies infectieuses et leur matériel d'urgence dans les régions contaminées. Sans une intervention sur place des États qui disposent des experts adéquats, l'épidémie ne pourra pas être maîtrisée." (Belga)

Nos partenaires