Ebola - Le Nigeria suspend les vols de la compagnie nationale gambienne

10/08/14 à 19:11 - Mise à jour à 19:11

Source: Le Vif

(Belga) Le Nigeria a suspendu les vols de la compagnie nationale gambienne sur son territoire en raison des mesures "insatisfaisantes" prises par la compagnie face à l'épidémie d'Ebola dans la région, a-t-on appris dimanche de source officielle.

Ebola - Le Nigeria suspend les vols de la compagnie nationale gambienne

L'Autorité de l'aviation civile nigériane (NCAA) "a trouvées insatisfaisantes" les mesures prises par Gambia Bird Airlines, indique cette institution - qui a compétence sur tout le trafic aérien au Nigeria - dans un courrier à la compagnie. "En conséquence, vos vols vers le Nigeria ont été provisoirement suspendus avec effet immédiat jusqu'à ce que vous soyez capables de mettre en place des mesures acceptables et satisfaisantes", a ajouté l'agence nigériane. Jusqu'ici, aucun cas du virus Ebola n'a été signalé en Gambie. Mais la compagnie nationale gambienne, qui assure deux liaisons hebdomadaires avec Lagos, se rend vers d'autres pays africains de la région, notamment la Sierra Leone et le Liberia, deux des pays frappés par l'épidémie. La NCAA a expliqué qu'elle cherchait, pour endiguer l'expansion du virus, à amener toutes les compagnies opérant au Nigeria depuis la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone à "mettre en place des mesures adéquates pour garantir que des passagers infectés par cette maladie n'embarquent pas et ne sont pas amenés dans le pays". Deux personnes sont mortes d'Ebola au Nigeria, sur un total de 13 cas (confirmés, probables ou suspects) enregistrés dans le pays le plus peuplé d'Afrique. Un Américano-Libérien arrivé à Lagos depuis Monrovia, la capitale du Liberia, est décédé du virus dans un hôpital de Lagos le 25 juillet. Et une infirmière nigériane, qui avait été en contact avec lui, est décédée récemment. L'épidémie d'Ebola a fait près de 1.000 morts depuis le début de l'année sur près de 1.800 cas en Guinée, en Sierra Leone, au Liberia et au Nigeria, qui a décrété vendredi l'état d'urgence sanitaire. (Belga)

Nos partenaires