Ebola - Le Kenya et l'Ethiopie en alerte pour éviter la propagation du virus

31/07/14 à 15:22 - Mise à jour à 15:22

Source: Le Vif

(Belga) Le Kenya et l'Ethiopie, qui abritent deux des plus importantes plates-formes aéroportuaires d'Afrique, ont annoncé jeudi avoir renforcé leurs mesures pour éviter l'entrée du virus Ebola sur leur territoire.

Ebola - Le Kenya et l'Ethiopie en alerte pour éviter la propagation du virus

Le Centre national de gestion des catastrophes (NDOC) du Kenya a indiqué que "le Service de santé portuaire (également compétent dans les aéroports) est sur le qui-vive, et (que) la surveillance est accrue aux postes frontières afin d'éviter et de contenir toute possible menace de maladie". L'aéroport international Jomo Kenyatta de Nairobi accueille environ 19.000 passagers par jour venus ou se rendant dans une cinquantaine de pays d'Afrique, d'Europe, d'Asie et du Moyen-Orient. La compagnie nationale éthiopienne Ethiopia Airlines, qui dessert 81 destinations internationales en Afrique, mais aussi en Europe, en Asie, au Moyen-Orient et en Amérique, a de son côté indiqué avoir pris des "précautions exceptionnelles en rapport avec l'épidémie d'Ebola". "Une surveillance stricte et spécifique de tous les vols en provenance d'Afrique de l'Ouest est menée à l'aéroport d'Addis Abeba", a assuré la compagnie. La propagation de l'épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola en Afrique de l'Ouest , où elle a déjà fait près de 730 morts depuis le début de l'année, commence à inquiéter le reste du monde. L'organisation Médecins sans frontières a averti que l'épidémie était "hors de contrôle" et qu'il y avait un "réel risque de voir de nouveaux pays touchés". Ces dernières années, le virus Ebola a frappé à plusieurs reprises l'Ouganda, frontalier du Kenya, où il a fait au moins 32 morts en 2012, 37 morts en 2007-2008 et 137 morts en 2000. (Belga)

Nos partenaires