Ebola - Décès d'un médecin libérien malgré l'administration du traitement expérimental ZMapp

25/08/14 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Source: Le Vif

(Belga) Un médecin libérien infecté par le virus Ebola est décédé après avoir reçu le traitement expérimental ZMapp, a rapporté lundi le journal local Front Page Africa.

Abraham Borbor faisait partie des trois médecins à avoir reçu le traitement ZMapp au Liberia. Il avait contracté le virus lorsqu'il était en poste au John F. Kennedy Medical Centre de Monrovia. Le ministre libérien de l'Information, Lewis Brown, a déclaré que sa mort, survenue dimanche soir, était un choc."Il marchait encore samedi et les médecins étaient confiants quant à sa guérison totale." Les deux autres médecins infectés, un Nigérian et un Ougandais, travaillant tous les deux au Liberia, sont toujours sous traitement. La semaine dernière, deux missionnaires américains infectés en Afrique par le virus Ebola et soignés aux Etats-Unis ont été autorisés à sortir de l'hôpital après avoir été traités avec le traitement ZMapp. Le prêtre espagnol, Miguel Pajares, est quant à lui décédé après avoir reçu un tel traitement. Le virus Ebola est désormais également présent en République démocratique du Congo dans la province de l'Équateur (Nord-Ouest), a confirmé dimanche le ministre de la Santé congolais. La RDC est le cinquième pays africain affecté par le virus. En cinq mois, l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola qui s'est déclarée en Afrique de l'Ouest (Guinée, Sierra Leone, Liberia, Nigéria et République démocratique du Congo) a fait 1.427 morts sur 2.615 cas, selon le dernier bilan de l'OMS arrêté au 22 août. Ebola se propage par contact direct de fluides corporels, comme le sang, de personnes infectées présentant les symptômes de la maladie. La période d'incubation va de 2 à 21 jours. (Belga)

Nos partenaires