Dutroux - L'audience du TAP peut très bien se faire en prison

04/02/13 à 21:49 - Mise à jour à 21:49

Source: Le Vif

(Belga) Le syndicat libéral SLFP-Police a estimé lundi soir que l'audience du Tribunal d'application des peines peut se faire de manière beaucoup plus efficace, plus sécurisée et moins chère à l'intérieur des murs de la prison.

Le SLFP-Police a rappelé qu'il existe un cadre légal qui prévoit explicitement que le Tribunal de l'application des peines peut parfaitement se réunir dans les prisons. La Loi instaurant des tribunaux de l'application des peines prévoit que "les chambres de l'application des peines peuvent siéger dans tout tribunal de première instance situé dans le ressort de la cour d'appel, ainsi que dans les établissements pénitentiaires". Pour le SLFP, "on a apparemment choisi de laisser la décision à des théoriciens du droit provoquant dès lors un véritable barnum médiatique dans le palais de Justice de Bruxelles". Le syndicat pointe encore le fait que le coût de toute cette opération est porté par la police, et par voie de conséquence, par le citoyen. "Et lorsqu'on sait que partout dans le pays, on supprime des patrouilles policières d'intervention pour cause d'insuffisance de moyens, l'incongruité de ce qui s'est déroulé lundi n'en est que plus flagrante", s'indigne le syndicat. (DEL)

Nos partenaires