Dutroux - L'audience du TAP de Bruxelles reportée au 13 janvier prochain

07/10/13 à 15:33 - Mise à jour à 15:33

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal de l'application des peines (TAP) de Bruxelles a décidé lundi de reporter au 13 janvier 2014 l'examen de la demande de libération conditionnelle formulée par Marc Dutroux, à l'issue d'une brève audience. Mais le TAP ne devrait pas prendre de décision en janvier. Il subsiste des problèmes de procédure, selon Pierre Deutsch, l'avocat de Marc Dutroux.

L'avocat de Marc Dutroux avait précédemment indiqué au ministère public et aux parties civiles qu'il ne pourrait pas leur transmettre ses conclusions avant ce lundi. Le TAP de Bruxelles n'a donc abordé que des questions de procédure, alors qu'il devait initialement se prononcer sur la libération conditionnelle de Marc Dutroux. Le TAP de Bruxelles a finalement décidé de reporter l'audience au 1er janvier 2014. "Nous pourrons y plaider les problèmes de procédure qui se posent", a simplement indiqué Pierre Deutsch sans en détailler le contenu. L'avocat a également refusé de donner des précisions sur le plan de reclassement de Marc Dutroux, qui demeurerait incomplet à ce jour. Me Anne-Catherine Gielen était la seule avocate des parties civiles présente lors cette audience "technique". Elle représentait les avocats du père et du fils Lambrechts. Marc Dutroux était également absent du Palais de Justice ce lundi. Sa présence n'était pas requise car le tribunal n'a pas abordé la question de la libération, mais elle deviendra obligatoire lorsque le TAP se prononcera effectivement sur sa demande de libération conditionnelle. Marc Dutroux, condamné à la réclusion à perpétuité, remplit depuis le 30 avril les conditions pour demander sa libération conditionnelle. Sa demande doit notamment s'appuyer sur un plan de réinsertion détaillé et crédible. (Belga)

Nos partenaires