Droit de conduire: des Saoudiennes ont reçu des assurances des autorités

27/11/13 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Source: Le Vif

(Belga) Des activistes saoudiennes ont indiqué mercredi avoir reçu l'assurance du ministre de l'Intérieur, le prince Mohammed ben Nayef, que la question du droit de la femme à conduire était à l'étude dans le royaume.

Droit de conduire: des Saoudiennes ont reçu des assurances des autorités

Aziza Al-Youssef, qui a activement pris part à la campagne du 26 octobre pour le droit des femmes à conduire, a indiqué s'être rendue mardi chez le ministre en compagnie d'une autre activiste, Hala Al-Dosari. "Le ministre nous a dit que la question du droit des femmes à conduire était sur la table et nous a dit d'espérer une bonne issue", a-t-elle ajouté. La rencontre s'est déroulée par vidéo-conférence, la mixité étant interdite dans le royaume ultra-conservateur, seul pays du monde où les femmes n'ont pas le droit de conduire. Le prince Nayef nous a dit: "la question sera tranchée par les instances législatives, et nous sommes une instance exécutive", a ajouté Aziza Al-Youssef. Les deux activistes ont indiqué qu'elles espéraient par conséquent "un décret royal octroyant le droit de conduire", le roi Abdallah étant le principal législateur car le conseil de la Choura est une instance purement consultative. En octobre, trois femmes membres du Conseil de la Choura, avaient déposé une recommandation pour une levée de l'interdiction de conduire faite aux Saoudiennes, mais elle n'avait pas été retenue. L'Arabie saoudite est régie par une stricte application de la loi islamique, et les femmes ont besoin de l'autorisation d'un tuteur pour voyager, travailler ou même se marier. (Belga)

Nos partenaires