Drame familial à Chênée - Le père des deux enfants électrocutés, qui nie les faits, placé sous mandat d'arrêt

04/08/13 à 17:44 - Mise à jour à 17:44

Source: Le Vif

(Belga) Abdelmajid Karrar, le père des deux enfants électrocutés vendredi soir à Chênée (Liège), a été entendu dimanche après-midi par les enquêteurs de la police judiciaire fédérale (PJF) de Liège. A la suite de son audition, lors de laquelle il a nié avoir mortellement électrocuté ses deux garçons, l'homme de 54 ans a été placé sous mandat d'arrêt pour double assassinat. Il reste toutefois hospitalisé.

Le suspect était toujours hospitalisé dimanche à la clinique Notre-Dame des Bruyères, à Chênée. Son interrogatoire a pu avoir lieu avec l'accord des médecins. Abdelmajid Karrar nie avoir électrocuté mortellement ses enfants, mais il reconnaît avoir écrit sur un des murs de la maison: "Puisque tu veux partir, je pars avec les petits chats". Sa femme lui avait annoncé qu'elle voulait le quitter. A l'issue de son audition, l'homme a été placé sous mandat d'arrêt pour double assassinat par la juge d'instruction Micheline Rusinowski. L'inculpé restera hospitalisé sous surveillance policière, jusqu'à ce qu'il puisse être transféré à la prison de Lantin. D'autres auditions plus approfondies auront lieu lorsque son état de santé le permettra. Les deux frères, Wael et Yassine, âgés respectivement de 3 et 5 ans, sont morts électrocutés vendredi soir dans leur maison située Thier des Critchons, à Chênée. Le père a jeté un sèche-cheveux branché dans la baignoire dans laquelle se trouvaient ses enfants. L'homme, sous l'influence de médicaments, s'est ensuite tailladé les veines et a perdu connaissance, avant d'être transporté à la clinique. Ses jours sont depuis samedi hors de danger. (Belga)

Nos partenaires