Drame familial à Chênée: la femme avait annoncé à son mari qu'elle voulait le quitter

03/08/13 à 12:48 - Mise à jour à 12:48

Source: Le Vif

(Belga) Les deux frères décédés vendredi soir par électrocution à Chênée (Liège) sont les petits Yassine et Wael K., âgés respectivement de 5 et 3 ans. La maman, âgée de 40 ans, avait récemment averti son mari qu'elle allait le quitter. Le mari, Abdelmajid K., 54 ans, refusait la séparation et avait menacé son épouse. Il est d'ailleurs cité le 14 août prochain devant le tribunal correctionnel de Liège à la suite de ces menaces, malgré le fait que sa femme souhaitait une séparation à l'amiable.

Le couple et les enfants vivaient toujours ensemble dans la maison du thier des Critchons, à Chênée. Vendredi soir, la maman s'est absentée. Lorsqu'elle est revenue, elle n'a pas pu ouvrir la porte principale de l'habitation car celle-ci était fermée de l'intérieur. La femme s'est alors rendue à l'arrière de la maison et a vu son mari titubant lui ouvrir. C'est alors qu'elle a découvert les deux garçons inconscients dans l'eau de la baignoire. En voulant retirer les enfants de l'eau, elle a ressenti un choc électrique. Elle s'est ensuite mise à hurler, ce qui a alerté les voisins. Certains ont tenté de réanimer les deux frères, avant que les médecins du Smur arrivés sur les lieux n'échouent à leur tour. Les garçons sont décédés sur place. Pendant ce temps, le père, qui était toujours dans la maison, sous l'influence de médicaments, s'est tailladé les veines et est tombé inconscient. Il a été transporté à la clinique Notre-Dame des Bruyères, à Chênée, où on le considérait samedi comme hors de danger. Les constatations de la police fédérale (section crime) ont établi que les frères avaient été mis dans l'eau de la baignoire, dans laquelle le père a ensuite jeté un sèche-cheveux branché, et non un aspirateur comme évoqué précédemment. Avant de tuer ses enfants, Abdelmajid K. avait inscrit sur un mur: "Si elle part, je pars avec les enfants." L'audition du père par la police judiciaire fédérale (PJF) pourrait encore avoir lieu ce samedi. (Belga)

Nos partenaires