Drame de Diest - La chambre du conseil de Louvain confirme le maintien en détention de la mère

18/12/12 à 18:48 - Mise à jour à 18:48

Source: Le Vif

(Belga) Ils G., la femme de 36 ans soupçonnée d'avoir tué mercredi dernier trois de ses cinq enfants à Diest, restera au minimum encore un mois en prison, a décidé mardi la chambre du conseil de Louvain. Pour des raisons médicales, Ils G. n'était pas présente lors de l'audience à l'issue de laquelle son avocat, Hans Rieder, n'a pas voulu faire de commentaires.

Le drame familial a eu lieu mercredi passé. Trois enfants âgés de 2, 4 et 6 ans ont été retrouvés morts dans leur lit par leur frère de 11 ans. Les services de secours auraient été appelés une première fois sur les lieux parce qu'Ils G. aurait été victime d'une crise d'épilepsie ou d'hystérie après avoir tué ses trois cadets. Une voisine serait également allée jeter un oeil aux trois enfants mais aurait pensé que ceux-ci étaient endormis. Ce n'est que plus tard que l'aîné des fils aurait donné l'alerte mais, lorsque les secours se sont présentés pour la deuxième fois sur les lieux, il était trop tard pour les trois jeunes victimes. Lors de son audition par le juge d'instruction, Ils G. a affirmé n'avoir aucun souvenir des faits. Les causes de la mort des trois jeunes enfants ne sont pas encore cliniquement établies. Des échantillons toxicologiques ont été prélevés et sont actuellement analysés afin de déterminer les causes exactes de la mort. (JUG)

Nos partenaires